Curiosités culturelles – Vrtojba

Curiosités culturelles

A Vrtojba, il y a peu de curiosités touristiques et culturelles car la plupart des édifices historiques intéressants ont été complètement détruits pendant la Première Guerre mondiale.

Vrtojba

Eglise paroissale du Sacré-Cœur de Jésus

GPS: E13.635323, N45.911568

Cerkev_srca_Jezusovega_Vrtojba.large-331x549L’église du Sacré-Cœur de Jésus à Vrtojba, construite dans l’entre-deux-guerres, vaut la peine d’être visitée.

L’église commune du Sacré-Cœur de Jésus a été construite entre les années 1924 et 1925 au centre de Vrtojba. Les travaux ont été réalisés selon les plans de l’architecte A. Radovič et supervisés par Maks Fabiani (1865-1962). L’église, qui est bâtie en style néoroman, a été consacrée le 13 décembre 1925 par Frančišek Borgia Sedej. Le campanile qui imite ceux d’Aquilée a été construit un an plus tard.

En 1983, l’annexe de la partie nord du presbytère a été transformée en chapelle de Saint-Jean-Baptiste. Il faut mentionner aussi le triptyque du Sacré-Cœur de 1956, œuvre de Tone Kralj (1900-1975). Par ailleurs, il y a beaucoup de tableaux et de fresques réalisés par l’artiste dans cette église.


Puits typiques et traditionnels appelés »p’či«

Il y a quelques décennies, les habitants de Vrtojba puisaient l’eau potable de l’un des 50 puits répartis dans tout le village. Ces puits sont appelés «p’či» et ils représentent une valeur et une curiosité originales. Certains ont gardé leur aspect d’autrefois, les autres ont été rénovés, mais dans la plupart d’entre eux, l’eau n’est plus potable.


Cimetière militaire de la Première Guerre mondiale

 

Vojasko_pokopalisce.thumb-150x112

Le cimetière des soldats autrichiens est caché parmi les vignes. Il y a plus de 100 croix sur ce cimetière protégé par une clôture naturelle. Il est orné de deux chênes énormes dont l’ombre est accueillante pour faire une courte pause.

 

 


Tour de guet militaire de Vrtojba

GPS: E13.617262, N45.908017

Stolp.thumb-150x226
A Vrtojba, tout près de l’ancienne frontière italo-yougoslave, l’armée yougoslave a érigé une tour de guet. Elevée en 1948 et utilisée pour surveiller la frontière jusqu’en 1991, elle abrite aujourd’hui le plus petit musée du monde. Cette tour de 8m de haut d’où les militaires yougoslaves surveillaient avec sévérité la frontière avec l’Italie pendant la période d’après-guerre, reste l’un de nombreaux témoins muets de cette époque.
Aller au contenu principal